Chute historique du nombre de mariage en 2020 à la suite des restrictions sanitaires

En France, en 2020, 154 600 mariages ont été célébrés, une chute historique d’à peu près un tiers par rapport à 2019, dû à l’épidémie de Covid-19.

Parmi eux, 150 000 mariages pour des couples de sexe différents et 4 600 entre deux personnes de même sexe, primo-mariages et remariages compris. Ce nombre est le plus faible depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale. 

Les mariés de 2020 ont dû s’adapter aux restrictions sanitaires :

Les futurs époux ont dû s’adapter, autant pour le lieu que la date de leur mariage. En effet, les mariages maintenus se sont davantage tenus dans la commune de résidence des mariés (peut-être en lien avec les restrictions de déplacement). Les célébrations ont moins souvent eu lieu de samedi, jour néanmoins le plus plébiscité : le nombre limité d’invités autorisés aux cérémonies ainsi que les restrictions des rassemblements festifs ayant rendu moins indispensable la tenue des mariages un week-end.

En effet, à tout âge, les mariages sont habituellement célébrés en été, malgré que cette préférence soit moins marquée pour les mariés plus âgés : 49% des personnes de 25 à 34 ans mariés en 2019 l’ont fait entre juin et août, contre 37% pour les personnes de 55 ans ou plus. Mais la pandémie a modifié cette saisonnalité.

Rebond en 2021 :

En 2021, on remarque une hausse du nombre de mariages, 220 000, +42% par rapport à 2020. Ce rebond a presque permis de rattraper le niveau de 2019 (225 000 mariages), malgré les nombreuses restrictions sanitaires tout au long de l’année 2021.

Globalement, la saisonnalité des mariages retrouve les caractéristiques des années précédant la pandémie : un pic durant l’été, au mois de juillet mais un nombre de mariages au mois d’avril assez faible (10 000 contre 16 000 en 2018 et 2019).

Source : Insee

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *