La loi plastique

La loi plastique découle d’une directive européenne dont la date d’application a été fixée au 3 juillet 2021. La France a souhaité accélérer le mouvement en interdisant la vaisselle plastique à usage unique dès le 1er janvier 2020.

L’objectif est de limiter les déchets plastique qui polluent et mettent des centaines d’années à disparaître. Cela concerne notamment les gobelets, verres, couverts et pailles jetables en plastique.

La loi autorise encore la vaisselle jetable, dès lors qu’elle constitue un emballage. Par exemple, une société peut encore mettre à disposition des gobelets en plastique s’ils sont associés à une fontaine à eau ou encore un distributeur de boissons.

Les capacités de production de nos industriels ne permettent pas de passer d’un marché à dominante plastique à un marché sans plastique dans l’immédiat.

Les usines doivent être réaménagées avec de nouvelles machines de production et de nouveaux circuits d’approvisionnement doivent être travaillés.

Certains industriels ont également besoin de temps pour mettre en place des solutions alternatives en limitant l’impact budgétaire sur leurs coûts de production et donc sur le prix des produits. Le retournement complet du marché prendra un peu de temps, mais bonne nouvelle, le changement est en marche !

Pour ceux qui veulent continuer à utiliser de la vaisselle jetable, les matières de substitution les plus évidentes sont le carton pour les gobelets ou les assiettes et le bois pour les couverts et agitateurs.

Avec la loi plastique, on voit aussi émerger de plus en plus de produits fabriqués à base de fibres de canne à sucre, matière qui donne de bons résultats en terme de rigidité et qui résiste aux hautes températures.

Autre solution – ou bonne habitude à prendre !

L’utilisation de la vaisselle « en dur » : mugs, gourdes, couverts en porcelaine, aluminium… à vous de choisir.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *