D’où nous vient le mariage ?

En cette période de confinement, où il est difficile de regarder devant nous, regardons en arrière ce qu’il s’y est passé et découvrons les origines du mariage et ses subtilités !  

Avant d’être un emblème d’amour, de joie et le symbole que nous connaissons aujourd’hui, le mariage fut et est toujours défini comme « l’union légitime entre deux personnes qui souhaitent créer une famille et vivre ensemble ». Il permet également d’acter officiellement cette union d’un point de vue juridique durable. Il permet de constituer un cadre de vie stable commun aux parents et aux enfants pour leur éducation. 

Les origines du mariage remonteraient à l’Égypte antique. Le mariage est alors une façon d’honorer et d’imiter les divinités égyptiennes qui possèdent toutes leur parèdre, leur « moitié » et forment un couple.

Loin des belles déclarations et des demandes féeriques d’aujourd’hui, en Grèce antique, l’époux est choisi par le père de l’épouse. Elle ne le rencontrera que le jour J. Il s’agit plus alors d’un contrat entre deux familles nécessaire à la survie de l’espèce qu’une représentation d’amour.

En Rome antique, la cérémonie des fiançailles est bien plus importante que celle du mariage. C’est ici et à cette époque, qu’un anneau de fer apparait durant les rites de fiançailles et pourrait être comparé aujourd’hui à l’échange des alliances. Il sert de signe de reconnaissance dans les affaires publiques et privées.

C’est au Moyen-Âge que certaines traditions et valeurs actuelles font leur apparition. 

En 1215, l’église rend obligatoire la publication des bancs et oblige la célébration du mariage à l’église, tout cela afin d’éviter les mariages clandestins.

À cette même époque, l’église intègre également la théorie du « consensualisme » et le consentement des jeunes époux qui n’était jusque là pas très important (entre autre vis à vis des mariages arrangés). Le concile de Trente évoque cette dimension primordiale pour que le mariage soit valide ainsi que la présence d’un prêtre et deux témoins lors de son administration.

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, les temps changent ! L’affection se place au coeur de la cellule familiale et conjugale, c’est la « révolution sentimentale » et l’origine du mariage d’amour (dit mariage d’inclination). 

Par ailleurs, les rois réglementent davantage les unions et leur procédure : la loi du 20 septembre 1792 instaure le mariage civil, enregistré à la mairie, et seul valable aux yeux de la loi. 

Cette loi autorise également le divorce, par consentement mutuel, incompatibilité d’humeur, de caractère, ou pour faute. Une première ! 

Cette même loi sera modifié en 1804, (suppression du consentement mutuel), puis le divorce est interdit en 1816 et ré-instauré en 1884 uniquement pour faute. 

Cette même loi est enfin révisée comme nous la connaissons aujourd’hui en 1975.

De nos jours, le mariage a gardé certaines traditions et en a remisé d’autres pour ne conserver que le meilleur de cette cérémonie. 

Certaines règles sont restées les mêmes, comme l’assistance mutuelle, la fidélité et la solidarité dans la famille. 

D’autres alternatives ont vu le jour, comme le PACS, également constitué d’un ensemble de droits et de devoirs auquel s’engage chacun des partenaires.

En France, aujourd’hui, nous retrouvons parfois dans les mariages, le rituel des fiançailles, bien qu’en partie lié à la religion ; la publication des bancs et le mariage civil, qui sont seuls recevables aux yeux de la loi ; l’échange des alliances, symbole d’amour et d’engagement ; s’ajoute parfois au mariage civil, une cérémonie religieuse ou laïque, qui répond aux souhaits des mariés, et honore les traditions.

Plus généralement à notre époque, plusieurs types d’union existent, et une chose commune les lie : l’amour qui unit deux personnes, et le partage de leur union avec leur famille, amis, proches lors d’une fête à leur image. 

Les différents partenaires du mariage rivalisent d’idées et d’originalité pour combler les futurs mariés et réaliser la plus belle fête de leur vie. 

Les Salons du mariage sont activement impliqués pour offrir un lieu de rencontre à ces futurs mariés uniques et à nos partenaires de qualité !